• L'industrie du logiciel français

    D'ores et déjà d'or, l'industrie française du logiciel se porte bien. Selon le classement "Truffle 100" qui répertorie l'activité des 100 plus gros éditeurs de logiciels français, l'activité atteint un chiffre d'affaires de 4,3 Milliards d'euros en 2004.

    820 millions d'euros ont été investis en R&D (recherche et développement) en 2004 par ces éditeurs, ce qui représente 2,3 % de la totalité des dépenses annuelles en R&D de la France tous secteurs confondus.

     Preuve que la France possèdent des ingénieurs et développeurs de qualité, 70 % des éditeurs déclarent ne pas vouloir délocaliser leur R&D malgré les coûts d'infrastructures moins élevés à l'étranger. La quotité de personnes envoyés dans ce service a d'ailleurs progressé de 10 % environ.

    Malgré un pyramidalisation de l'attribution des profits (78 % aux mains des 3 premiers éditeurs), 50 % des éditeurs de logiciels ont un chiffre d'affaires au moins égale à 3,6 millions d'euros.

    Cependant, il y un peu trop d'abeilles pour la ruche, et on risque de voir apparaitre des procédures de redressemnt judiciaire en nombre si le secteur ne se diversifie pas à court terme.

    De plus, avec l'avènement des logiciels libres, même s'ils ont quelques failles, la concurrence risque d'être rude.

    A vos ordi... 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :